La communication non-violente ou comment rétablir le dialogue en entreprise

La communication non-violente ou comment rétablir le dialogue en entreprise

la communication non-violente

La communication non-violente, comment rétablir le dialogue en entreprise

Toute organisation a besoin d’une communication fluide, claire, efficace.

Nombre de conflits en entreprise sont liés à une mauvaise communication.

Une remarque maladroite, un malentendu… autant de dérapages de langage qui peuvent mener à des conflits, du stress, de la démotivation des collaborateurs ou une chute de la crédibilité de la hiérarchie.

En optimisant ses compétences relationnelles et émotionnelles, chacun à son niveau peut contribuer à l’amélioration du climat de l’entreprise.

Egalement appelée la communication bienveillante, cette forme de dialogue permet de retrouver et de développer le plaisir d’échanger, de coopérer.

Comment adopter la communication bienveillante en entreprise ?

Théorisée par le psychologue américain Marshall Rosenberg, la communication non-violente se base sur 4 grands principes appelés également processus OSBD :

L’OBSERVATION : évaluez la situation de façon claire et objective, identifiez les obstacles à la réussite, les comportements agressifs ; puis imaginez les ressources et solutions qui permettraient de désamorcer le conflit.

LES SENTIMENTS : identifiez votre ressenti au moment du conflit, partagez vos émotions.

LE BESOIN : appréhendez le besoin qui se cache derrière chacune de vos émotions, identifiez vos besoins réels.

LA DEMANDE : formulez clairement vos attentes, et de façon positive ; n’attendez pas que l’autre les devine. La demande est l’ouverture du dialogue avec l’autre.

Changer nos habitudes de langages : vers la communication positive

Comment ?

En identifiant nos freins à la communication,

Mais aussi en clarifiant nos demandes, nos besoins, notre ressenti,

Puis en décodant les signes qui empêchent l’instauration du dialogue

Christophe Claudel, président d’Itelios (société informatique spécialisée dans l’e-commerce des marques) a expérimenté la communication non-violente au sein de son entreprise.

« En dehors du métier, la réussite de nos projets repose sur la confiance et l’efficacité interpersonnelles”, avance le dirigeant avant d’ajouter que « ce qui fait un bon manager et des équipes enthousiastes, c’est précisément la relation, le niveau d’écoute, la compréhension de l’autre »

Il affirme qu’avec la communication bienveillante « les problèmes de fond s’expriment et ainsi les blocages sont levés”. Depuis qu’il a instauré ce mode de communication dans son entreprise, il assure avoir sauvegardé « beaucoup de temps, d’émotions et d’énergie pour les équipes ».

#agenceabsolem #rse #mieuxcommuniquer

Noter cet article

No comments