Les 10 commandements de vos premières « relations  presse ».

Les 10 commandements de vos premières « relations  presse ».

article relations presse

Les 10 commandements de vos premières « relations  presse ».

“Relations presse” (RP), où l’art de communiquer avec les journalistes (presse écrite, radio, TV, Web) pour susciter leur intérêt, faire parler de soi, pour améliorer sa visibilité, sa notoriété et… Développer son chiffre d’affaires… Autant dire les choses clairement, de toute façon, personne n’est dupe, c’est bien là, la finalité ultime !

Vous venez de franchir le pas ! La décision est prise ! Votre stratégie de communication comprend – enfin ! – des relations presse (RP). L’aventure commence avec son lot d’interrogations. Cette liste pourrait être bien plus longue mais le parti pris est de vous amener à appréhender cette opération de communication avec quelques sujets de réflexion qui pourraient bien vous éviter quelques écueils :

1 – A toutes ces questions, tu répondras.

Avant tout, se poser ! Se poser pour réfléchir et pour observer votre entreprise sous un angle différent (merci de noter le jeu de mots). Votre décision correspond – normalement – à une stratégie de communication liée à la “vie” (lisez ici actualité, nouveauté, évolution…) de votre entreprise. Fonction de ce temps particulier qui vous mobilise, il est indispensable de répondre à cette riche liste de questions qui reste non exhaustive pour définir : problématique, objectifs, cibles visées (clients, partenaires, fournisseurs…) pour définir supports médias puis journalistes concernés, contexte, messages… Poursuivre ensuite avec les interrogations d’ordre opérationnel : quand communiquer, quel format retenir (point presse, conférence, interview, Tribune…), pour quel budget, comment valoriser en interne et en externe ses RP…
La situation est déjà plus claire pour vous non ? Elle le sera donc également pour le ou les journalistes qui vous écouterons et qui auront ensuite la délicate mission de rédiger un article à partir de vos propos… Et donc ?… Les commandements suivants !

2 – Les messages clés, tu définiras.

Qu’aimeriez-vous lire, entendre ou voir dit, écrit ou montré sur votre entreprise, son histoire, ses valeurs, sur les hommes et les femmes qui y travaillent ? Nous sommes dans le vif du sujet ; plus ces éléments auront été précisés en amont plus il est probable que vous soyez satisfaits de ce que vous lirez, entendrez ou verrez… Et donc ?… Le commandement suivant !

3 – La prise de parole, tu prépareras.

Comme l’a partagé avec son auditoire un journaliste à l’occasion d’un atelier de média training : “l’interview n’est pas une conversation”. Tellement simple et efficace pour rester en mémoire, merci Eric ! Même si le journaliste est généralement très sympathique qu’il s’intéresse à vous (euh parfois surtout s’il est sympathique 😉 ) il n’empêche qu’à “Sa” question correspond “Votre” réponse, vous savez, celle que vous avez préparée ! Inspirez-vous des Politiques dans leur façon de répondre.

4 – La presse, tu liras, regarderas et écouteras.

Et il y a d’excellentes raisons à cela au-delà d’être informé de ce qui se passe sur son territoire et sur son périmètre d’activité. Vous y découvrirez ce que font vos concurrents, comment les médias parlent d’eux, de votre secteur… oui de vous bien sur si vous êtes actifs. C’est aussi une façon de se mette “en situation de” : “ah tiens qu’aurais-je répondu à cette question concernant les valeurs de mon entreprise, ses objectifs, ma politique RSE, les savoir-faire et les spécificités de mes équipes, les innovations, mes spécificités, ce qui me différencie…” et finalement pourquoi pas quelques idées de sujets possible de prise de parole.

5 – Le communiqué de presse, tu maitriseras.

Ah oui, il faut le savoir, le journaliste réagit notamment aux communiqués et aux dossiers de presse qui lui sont adressés. Alors autant connaitre les règles d’écriture de ces supports puisqu’il permet un langage commun entre le journaliste et le communiquant : des éléments factuels et… des éléments factuels. Simple non ? Astuce : de très nombreux sites internet expliquent parfaitement bien les bases de la rédaction d’un communiqué de presse, alors…

6 – Les messages commerciaux, tu banniras.

Penses-y toujours ! VOUS avez un “message commercial”, le journaliste a besoin « d’informations » alors branchez votre système de traduction pour ne pas être retoqué vers la Régie Publicitaire.

7 – Les informations, tu privilégieras.

Oui j’insiste. Plus vous vous poserez cette question plus vous verrez un “angle” se dessiner dans votre projet de prise de parole : “en quoi ce qui concerne mon entreprise est une information ?”, ou encore : “comment peut-elle le devenir si je regarde la situation différemment ?”

8 – Les règles du jeu, tu respecteras.

Et, elles sont nombreuses ! La principale étant que, c’est le Journaliste qui décide si le sujet “mérite” un article ou non. Voilà c’est dit. Et donc ??? Donc, vous l’aurez parfaitement deviné, un attaché de presse a, envers son client, une obligation de moyens (moyens à mettre en œuvre pour assurer la couverture presse de l’événement) mais ne peut avoir une obligation de résultats (nombre de journalistes présents ou nombre d’articles par exemple.) Bien sur que j’écris aussi pour ma paroisse d’attachée de presse !

9 – Une histoire, tu raconteras.

Que ce soit lié aux contes de notre enfance ou que ce format nous soit tout simplement plus agréable à lire, nous aimons tous les histoires. Alors autant que faire ce peut, trouvez les éléments “humains” et “émotionnels” qui vont illustrer les éléments techniques de vos savoir-faire ou de vos projets. Bien sur nous parlons d’une entreprise mais une entreprise ce sont avant tout des Hommes qui proposent des services ou des produits à d’autres Hommes.

10 – L’actualité, tu connaîtras.

Soyez tranquille pas de tests associés à ce texte, simplement : connaitre l’actualité nationale, les évolutions réglementaires de votre secteur… Tous ces éléments sont potentiellement des opportunités pour témoigner auprès des médias, ils sont souvent à la recherche d’illustrations locales “d’informations” nationales.

J’aurai pu ajouter : “Pour inviter le journaliste, son quotidien tu connaitras” et bien d’autres commandements encore tout aussi importants mais laissez d’abord tester votre intérêt pour les 10 premiers évoqués ! 😉

Et donc ?

Donc, pour vous simplifier cette opération stratégique de communication : les compétences d’une attachée de presse, tu t’offriras… 😉 !

 —
A très bientôt,
Olivia Mardon.

Noter cet article

No comments

Laisser un commentaire